les revues

Quelques revues diffusées au ledokiosque.

 

A pierre fendre

Revue publiée par le Collectif Jurassien d’Opposant-e-s à Center Parcs (CJOCP). Une critique du projet touristisque de masse et du monde industriel qui lui est associé.

« Car, dans notre monde, le temps des vacances est avant tout le parc national où nous enfermons cet animal dangereux dont l’homme n’arrive pas à se débarrasser : sa liberté. »
Bernard Charbonneau, Lexique du verbe quotidien, 1954.

https://stopcenterparcs.noblogs.org/

 

 

 

 

 

De passage

De passage est un apériodique de critique sociale qui vise à diffuser l’hostilité aux frontières, au nationalisme et à l’État.

https://depassage.noblogs.org/

 

 

 

 

 

 

 

L’inventaire

Présentation de la revue l'Inventaire - Paris-luttes.info

Pour tous ceux qui ne veulent
Ni déléguer la conduite de leur vie
Ni céder leur part des affaires communes
Ni renoncer à leur humaine condition

L’Inventaire est une revue de critique sociale à parution semestrielle dont le premier numéro est sorti en novembre 2014.

https://www.editions-la-lenteur.fr/

 

 

 

 

 

Nunatak

Revue d’histoires, cultures et luttes des montagnes

L’imaginaire autour de la montagne résonne pour nous comme une métaphore. Dans la langue des Inuits, le terme nunatak désigne une montagne s’élevant au dessus des étendues gelées, où se réfugie la vie pour perdurer pendant l’ère glaciaire. La montagne, c’est donc tous ces petits espaces où subsistent et où s’expérimentent des façons d’exister qui tentent de contredire le froid social triomphant. Et si nous voulons nous concentrer en premier lieu sur les régions montagneuses, cela n’exclut en aucun cas les contributions venues d’ailleurs.

https://revuenunatak.noblogs.org/

 

 

 

 

l’Envolée

Pour en finir avec toutes les prisons

Réalisé par des ex-prisonniers et des ex-prisonnières ou des proches de prisonniers qui pensent qu’il est primordial de publier des textes venus des prisons et des textes contre les prisons.

Le journal s’inscrit dans l’histoire de la critique sociale abordée sous l’angle du droit et de la justice. La prison est le ciment nécessaire à l’Etat pour permettre au capitalisme de se développer. Prisons et Justice servent principalement à enfermer la misère. L’enfermement carcéral joue un rôle social de repoussoir : il produit une peur nécessaire au maintien de cette société.

Ainsi la prison sert aussi à enfermer dehors.

https://lenvolee.net/